AC Arles

    Partagez
    avatar
    Staff 84
    Administrateur et Président des "Blue Eagles 84"
    Administrateur et Président     des

    Masculin Nombre de messages : 1118
    Age : 37
    Localisation : Mallemort
    Supporter de : l'Avignon VB
    Date d'inscription : 17/02/2007

    AC Arles

    Message  Staff 84 le Jeu 7 Mai - 0:25:44

    Football National : "Vendredi soir, il faut que ce soit l'union sacrée !"


    L'avant-dernier match à Fournier, la Ligue 2 dans la mire


    Que faut-il faire pour que les gens viennent nous soutenir au stade ?"

    Cette question, le président de l'AC Arles la pose et la repose, sur le ton de la complainte. A quatre journées du terme du championnat de National, le club arlésien n'a jamais été aussi près d'une Ligue 2 qu'il a quittée il y a... 30 ans (en 1979, le club avait terminé dernier du groupe A de Division 2). Vendredi soir au stade Fournier, l'ACA accueillera Calais dans le fauteuil du 3e, celui du dernier accessit pour l'étage supérieur, avec une marge d'avance de 4 points sur Cannes.

    "S'il y a bien un moment où on a besoin du public, c'est maintenant, pour les deux derniers matches à la maison! (Rodez sera le dernier hôte le 22 mai, ndlr)", implore Jean-Marc Conrad. Le président de l'ACA, qui "ne dort plus" depuis des semaines fait pourtant encore des rêves: celui qu'il aimerait voir s'exaucer vendredi concerne la chambrée à Fournier : "On attend 3000 personnes", pronostique-t- il en avançant un chiffre proche de la jauge de l'enceinte (3 500 places). Et de l'ordre de 4 fois l'affluence moyenne enregistrée les soirs de match cette saison.

    Pour autant, la politique tarifaire habituelle (5 et 10 €) ne sera pas revue. Pas question de solder "des matches de gala". Au vrai, le désintérêt des Arlésiens pour leurs champions ne semblent même pas relever de la pingrerie: l'offre spéciale mise en place pour les cinq dernières rencontres à domicile, malgré un prix très attractif, a fait un bide : "On a dû en vendre une dizaine...", se désole Jean-Marc Conrad.

    Mais si près du bonheur, le président retrouve des accents mobilisateurs. "Vendredi, ce sera un match de feu, avec plein de buts !", promet-il avec des accents de VRP. "Il nous faut un 12e homme, même exceptionnellement, et que les spectateurs deviennent de vrais supporters ! , prolonge-t-il plus sérieusement. Les joueurs ont vraiment besoin de sentir le soutien du public."

    Et comme l'équipe évoluera à Avignon en cas d'accession en Ligue 2, Jean-Marc Conrad veut que son appel au peuple dépasse les frontières de la plus grande commune de France : "Que tous les gens du grand delta viennent, ils sont autant concernés que les Arlésiens. Il faudra que ce soit l'union sacrée !"

    Trente-trois ans après la dernière montée de l'ACA à ce niveau (à l'été 1976), le rendez-vous de vendredi a le parfum des instants rares.


    Source: La Provence

      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 22:45:35